Conférence MorFish 3 et 4 mars 2015

La conférence de clôture du projet s’est tenue les 3 et 4 mars 2015 au Springfield Country Hotel de Wareham, Dorset, près des rives du Frome. L'événement a réuni plus de 90 délégués, dont 27 venus de France, des représentants des ONG et des organisations publiques impliquées dans la surveillance, l’évaluation et la gestion de la population de saumons. La liste des délégués comprenait certains acteurs clés du secteur du saumon et l'équipe du projet MorFish adresse ses plus sincères remerciements à tous les participants.

Morfish

Les entretiens durant la première journée de l'événement portaient sur les opérations de surveillance du saumon entreprises en Angleterre, au Pays de Galles et en France et sur les techniques utilisées. Par exemple, Ian Davidson qui dirige la surveillance du saumon pour Natural Resources Wales a fait un exposé et Jean-Luc Baglinière a résumé la collecte actuelle et passée des données et la gestion du saumon en France.

La deuxième journée portait sur la manière dont les données sont actuellement utilisées ou pourraient être traitées en utilisant les techniques contemporaines de modélisation de données pour faire avancer notre compréhension des facteurs à l’origine des changements dans l'abondance du saumon. Une attention particulière a été portée à la surveillance dans les cours d’eau à saumon de référence lors de la présentation d’Étienne Prévost de l'INRA et à la manière par laquelle la modélisation des données pourrait servir à améliorer la précision de la définition des limites de conservation dans les cours d’eau. Le programme de l'événement peut être consulté ici.

Morfish

Pendant l'événement, Stephen Gregory, le scientifique postdoctorat du projet MorFish, a fait deux exposés. Un sur l'élaboration d'un modèle à partir des données de saumons adultes à long terme dans le Frome qui pourrait être utilisé pour combler des manques de données pour déterminer les estimations annuelles de population de saumons et leur transférabilité à d’autres cours d’eau. Son deuxième exposé portait sur l'interrogation des bases de données à long terme sur le tacon dans le Frome, le Scorff et l’Oir qui indiquent clairement que le nombre de saumons juvéniles de l'année dans ces cours d’eau décroit.

Conformément aux objectifs du projet MorFish, Julien Tremblay a également fait une présentation sur les techniques de surveillance de la lamproie en mettant l'accent sur la comparaison de l'efficacité de la technique utilisée en France avec les différentes techniques utilisées au Royaume-Uni.

Il y avait un grand nombre d'affiches et notes techniques présentées qui peut être consulté en français et en anglais.

Les présentations qui se sont tenues lors de l'événement peuvent être consultées ici