MorFish

Informations sur le projet

Objectif 1

"Aligner et interroger les bases de données à long terme sous-exploitées sur les populations de saumon et sur l’environnement collectées par le GWCT et l’INRA sur le Frome, le Scorff et l’Oir."



En janvier 2012, Dr Stephen Gregory a été engagé par le projet MorFish afin d’entreprendre le travail d’alignement et d’interrogation des bases de données à long-terme sur le saumon et les paramètres environnementaux conservées par le GWCT et l’INRA. Dans le cadre de cette procédure, Stephen travaillera en coopération étroite avec deux agences gouvernementales au Royaume-Uni, responsables de la gestion du saumon, l’Environment Agency (EA, http://www.environment-agency.gov.uk/) et le Cefas (Centre pour la science de l’environnement, de la pêche et de l’aquaculture, http://www.cefas.defra.gov.uk/) ; qui conservent également des bases de données importantes et possèdent une grande expertise.

Le travail de Stephen se concentrera sur les fleuves Frome (Dorset, Royaume-Uni), Scorff (Bretagne, France) et sur la rivière Oir (Basse-Normandie, France) dont les populations de saumon ont toutes été suivies depuis plus de 30 ans (Figure 1). Il utilisera les données de suivi du saumon acquises dans ces trois rivières pour construire des modèles statistiques qui offriront une meilleure estimation des stocks de géniteurs à partir de bases de données incomplètes et permettront de mieux comprendre les influences possibles du changement climatique sur la condition des tacons.


Morfish

Figure 1 : Carte indiquant les emplacements des cours d’eau utilisés dans cette étude. Le Frome (Dorset) est classé comme un fleuve à courant lent dans la craie, tandis que l'Oir (Basse-Normandie) et le Scorff(Bretagne) sont classés comme des rivières dans le granit.