MorFish

Avancement du projet

Modélisation des données

Avec l'aide du personnel et des collaborateurs du projet MorFish, Stephen Gregory, chercheur postdoctorat pour le projet, a développé des modèles statistiques permettant d’analyser les bases de données à long terme du GWCT et de l'INRA sur le saumon. Ces modèles statistiques répondent à deux objectifs :


Un modèle statistique pour estimer le stock reproducteur de saumons en utilisant des compteurs automatiques de poissons validés


Les stocks de saumon en Angleterre, en France, en Écosse, en Irlande, au Pays de Galles et en Amérique du Nord, sont régulièrement quantifiés à l'aide de compteurs automatiques de poissons. En principe, les compteurs automatiques de poissons peuvent quantifier le stock reproducteur de salmonidés migrateurs avec peu d'intervention humaine. En réalité, les données doivent être validées pour s'assurer qu'elles portent sur les espèces ciblées et les compteurs eux-mêmes nécessitent un entretien continuel; l'eau est un milieu très destructeur et corrosif et les compteurs subissent fréquemment des périodes de dysfonctionnement.

Stephen développe actuellement un modèle statistique qui estime des nombres journaliers cohérents de salmonidés à partir des données incomplètes et perturbées des compteurs automatiques de poissons. Ce modèle tiendra compte de la validation incomplète, des périodes de dysfonctionnement et des covariables des vitesses de déplacement des salmonidés. Le modèle sera testé à partir de données synthétiques et ensuite appliqué à 15 ans de données du Frome recueillies par un compteur de salmonidés (Figure 1).



Morfish



Il est développé sous forme de modèle générique qui peut être appliqué aux données des compteurs automatiques de poissons sur d'autres rivières au Royaume-Uni et en France et ailleurs dans le monde.


Un modèle statistique pour étudier les effets du climat sur la tailles de tacons

Les tacons ont été suivis sur le Frome, l’Oir et le Scorff pendant 15 à 25 ans, et pour chaque poisson capturé (par la pêche électrique), sa taille a été enregistrée. Il est suggéré que les changements dans la condition des tacons pourraient être responsables de la récente diminution de l'abondance des populations de saumon de l'Atlantique, soit en réduisant le nombre de saumons migrant vers la mer, soit en affectant leur survie en mer ou leur période de migration. Pourtant, peu d'études ont montré que les conditions environnementales changeantes sont liées à l'évolution des tailles de tacons.

Stephen développe un modèle statistique qui servira à étudier les changements à long terme de la taille des tacons et pour savoir si elle a été affectée par la température et le débit des cours d’eau. Il a aligné les données sur les tacons acquises dans les trois cours d’eau, compilé les bases de données des facteurs environnementaux probables dans les trois cours d’eau et développé des modèles permettant d’expliquer la variation et les changements observés dans la taille des tacons.

La compréhension de l'influence des facteurs environnementaux sur la taille des tacons, nous permet de spéculer sur les conséquences possibles des variations de température et de débit des cours d’eau sur la taille des tacons et, à terme, sur l’abondance de la population de saumons.